Tu es entrepreneure et tu souhaites connaître LE secret ultime pour bien vendre tes offres ?

Dans cet article, je te donnais le secret pour réussir ta communication, aujourd’hui, je te partage un ultime secret de plus.

Bon en vrai, j’avais trop envie de faire un article de blog avec le mot ultime dedans.

Tu sais comme le guide ultime pour…, la méthode ultime pour devenir leader de ton marché… Qui, en vrai n’ont rien d’ultime.

Le terme ultime est un mot souvent utilisé en copywritting pour inciter au clic #hélas

Je me suis donc décarcassée le cerveau, comme le ferait Ducros (rha, elle était trop facile celle-là ) pour trouver l’article de blog ultime pour caler ce mot très en vogue.

Bref, ce mot ultime est devenu très à la mode et on pourrait croire que c’est cela qui nous fait vendre nos offres.

Comme d’habitude, tournons-nous vers ce cher Larousse qui donne comme définition d’ultime

« Qui vient en dernier lieu dans le temps. »

Personnellement, à chaque fois que j’ai téléchargée un guide/méthode/conseil ultime, c’était plutôt au début de ma vie d’entrepeure et je me suis retrouvée face à deux réactions :

  • voyant que ce qui me proposait n’était pas très intègre, j’ai laissé tomber
  • c’était du vu, revu, rerevu, déjà testé et peu efficace.

Donc rien d’ultime !

Ceci étant posé, continuons sur le sujet qui t’intéresse : vendre !

Dans cet article je ne vais donc pas te donner de méthode toute prête à appliquer bêtement, en faisant du copié/collé.

Si tu souhaites débroussailler comment mieux vendre tes offres, alors tu es bienvenue.

Alors, quel est le secret ultime pour bien vendre ?

secret ultime vendre offres

Déjà, sache qu’il n’y a pas qu’un seul ingrédient pour vendre facilement tes offres. Ben non, c’est plutôt un mélange de plusieurs choses qui, quand elles sont bien réunies font qu’on va acheter tes produits/services. C’est un peu comme une recette de cuisine.

Pour savoir comment bien vendre, voyons dans un premier temps pourquoi les gens achètent.

Pourquoi les gens achètent ?

La première chose à savoir sur le comportement d’achat, c’est que les gens n’achètent pas pour les mêmes raisons en fonction du produit concerné. Voilà ce qui complique tout !

Donc cet article va être assez généraliste, car il y aurait trop à dire sur ce sujet. Allons à l’essentiel.

Surtout, nous allons nous concentrer sur des services tels que : séance d’accompagnement, de soin, de coaching, formation en ligne ou en présentiel.

Tu auras sûrement lu que les consommateurs achètent car le produit répond à un besoin.

C’est vrai.

(Mais…Hum hum : as-tu vraiment besoin de toutes ces paires de chaussures ? En vrai ? )

Tu auras peut-être aussi lu qu’ils achètent car ton produit/offre répond à un problème qu’ils rencontrent, ton offre est la solution.

C’est vrai aussi !

(Cette petite paire de chaussures à talons sur laquelle tu as craqué, c’est une solution à quel problème ?? En sachant que tu as déjà d’autres paires de chaussures ? )

Tu auras également vu qu’ils achètent car ils ressentent une émotion positive !

C’est encore vrai !

Et si tu n’étais pas au courant et bien maintenant tu le sais #avecplaisir.

Donc les trois cas c’est vrai….

Et donc mes consultings j’accompagne mes clientes à creuser ces trois aspects pour communiquer sur leur offre.

Et tu es en droit de me dire : « mais zenfin Delphine ! Y a un cheveu dans le Mojito là ! Alors c’est quoi l’ultime secret pour faire acheter mes services ! »

D’après de nombreuses études marketing, les gens achètent car ils ont un désir (et que cette petite paire de chaussures à talons, quand-même elle sympa héhé). Et le désir, c’est répondre à un besoin ou un problème (heuuu tu me suis toujours).

Ils désirent peut-être aller mieux, être moins stressé, ils désirent créer une comm’ pour leur entreprise qui leur ressemble (clique ici si c’est ton cas, c’est cadeau), etc.

MAIS il existe de nombreux produits qui peuvent répondre à ce qu’ils désirent, comme il y a plein de paires de chaussures tellement jolies (tellement….). Pourquoi choisissent-ils une offre plutôt qu’une autre ?

AHAH !

Et bien nous y voilà… L’ultime secret….

Quel est le secret ultime pour vendre tes offres ?

Tu es prête ?

.

.

.

Car ils ont confiance en toi !

Tu ne me crois pas, tu te dis « ouai c’est trop facile !!! »

Oui, tu as raison !

Mais regarde quand tu es allé chez un thérapeute, un coach, ou quand tu as acheté une formation en ligne ou que tu t’es inscrit à un stage.

La personne, tu la connais, tu as un bon feeling, tu lui fais confiance, pas vrai ?

Alors oui, cela répond à un désir/besoin/problématique et si tu n’as pas confiance, tu vas y réfléchir à deux fois !

Et la confiance, c’est une émotion positive ! Donc certaines études vont te dire que les gens achètent pour répondre à un besoin, d’autres à une problématique et encore d’autres à un désir. MAIS dans les tous cas, c’est parce que tu ressens une émotion positive. Émotion positive se créant à partir de plusieurs facteurs.

Et c’est tout l’enjeu du vendeur/commercial/marketeur de te faire ressentir cela.

Par exemple, dans un webinaire, on t’explique tous les risques majeurs que tu encours si tu ne respectes pas parfaitement la loi notamment les obligations légales qui doivent apparaître sur ton site. L’émotion engendrée : doute et peur, pas du tout positif, tu me diras ! MAIS ensuite, on t’explique qu’il/elle a une offre qui peut résoudre ton problème. Tu souhaites être en sécurité (besoin), tu manques de connaissances sur ce sujet (problématique), tu ne veux pas payer 40 000 € d’amende et tu souhaites respecter la loi (désir) et il/elle a l’air de bien connaître son sujet. Tu as donc confiance (émotion positive, de confiance et de sentiment de sécurité). Et voilà ! Tu achètes ! Bon, je caricature, mais en résumé ça peut se passer comme ça.

Et c’est comme ça que certains mettent en place un vrai système de manipulation dans leur communication. Mais heureusement tout le monde ne le fait pas et surtout certains accompagnements ont vraiment de la valeur ajoutée, mais soyons dans le discernement. Ce n’est pas dans tous les cas hélas.

Attention, je ne te dis pas de manipuler ton abonné ou ton lecteur, surtout pas !!! Tu peux créer cette confiance naturellement. Et oui, tu n’es pas obligé de manipuler l’autre pour vendre.

Je pense au contraire que, plus tu es intègre dans ta comm’, plus tu pourras fidéliser tes abonnées et tes clients. Expérience vécue et c’est la méthode (ultime) que j’ai choisi ;-).

marketing on line
Photo de Dominika Roseclay provenant de Pexels

Alors, comment créer une émotion positive sans prendre tes prospects pour des c**s ?

Concrètement, comment créer de la confiance avec ton abonné pour qu’il devienne un client par la suite ?

1- En apprenant à le connaître

C’est un peu la base en fait.

Si tu le connais bien, tu connaîtras ses problématiques, ses besoins et ses désirs.

Tu pourras créer des contenus (gratuit et payant #fautpasdeconnernonplus) qui seront faits pour lui.

Plus tu connaîtras ce que vit ton client génial, que tu adores accompagner, plus tu pourras lui parler. Et plus tu lui parleras à lui, et plus il se reconnaîtra.

Si tu parles à Georgette d’un problème qu’a Séverine, elle va te dire qu’elle n’en a rien à faire ! Normal !

Ce qui nous fait venir au point suivant.

2- En créant du lien

En lui parlant directement et simplement !

Ton blog et les réseaux sociaux sont là pour ça !

Tu oublies trop souvent que tu as une vraie personne derrière son écran.

Que lui dirais-tu si tu l’avais en face de toi et que tu buvais un café avec elle ?

Tu ferais attention à ta ponctuation ? Aux mots utilisés ?

Non (en tout cas, j’espère), tu engagerais la conversation.

Bon, là, c’est pareil.

Je constate qu’il y a beaucoup de prise de tête quand on communique.

Tu utilises ton mental au lieu d’être dans ton cœur et te relier à ton intuition.

Lâche ça s’il te plaît.

Fait simple !

3- En créant des contenus de valeur

Alors, le copier-coller et « je fais comme lui, car ça marche », tu oublies s’il te plaît !

Apporte de la valeur réelle que ce soit dans tes publications, dans tes articles de blogs, dans tes vidéos, dans ta newsletter.

Aide-le vraiment !

Ce qui signifie : créer moins de contenu, mais créer mieux !

Car la qualité, ça demande du temps, surtout au début.

Mais si tu bâcles tes contenus, ton lecteur/auditeur le ressentira et adieu !

Rappelle-toi, les gens surconsomment du contenu ! Il y en a partout, tout le temps. L’internaute est sur sollicité. Donc s’il sait qu’en ouvrant ton contenu, il va en retirer quelque chose de positif, il continuera, sinon basta !

À lire aussi : Pour générer du trafic, le nombre de mots est-il important ?

créer contenu
Photo de Lum3n provenant de Pexels

Bon maintenant que tu as des pistes pour créer du lien, tu vas avoir besoin de te mettre en lumière et…. parler de ton produit !

Et c’est là que ça se complique !

Car vendre, c’est toucher nos peurs, nos croyances limitantes, nos schémas à la storneuneu, notre rapport à l’argent et à l’abondance.

Surtout quand on œuvre dans le domaine du bien-être.

Je t’en parle dans cet article.

Alors, comment faire ?

1- Sois fière de tes services

Cela peut te sembler bête, mais le fameux syndrome de l’imposteur est très présent dans la communauté des coachs, thérapeutes et accompagnant.

Le « qui je suis moi pour proposer ce service ou cette formation ? »,

ou encore le « non, je ne suis pas capable »,

mais aussi : « ça n’intéressait pas les gens. »

Ça te parle ?

Pourtant, tu as une réelle expertise, tu connais bien ton/tes outils d’accompagnement.

Ce sont uniquement tes propres jugements sur toi qui viennent mettre le bazar dans ta tête et ton business.

Respire un bon coup et sois fière de ce que tu peux apporter au monde !

2 – Test et passe à l’action

Il n’y a que comme ça que tu y arriveras.

Au début ça sera dur, mais ensuite, tu prendras de l’assurance.

Rappelle-toi, tout s’apprend.

Alors, même si ce n’est pas parfait, essaie.

3- Réajuste

C’est comme ça que tu évolueras.

En réajustant ta posture, en réajustant ta comm’.

En suivant tes statistiques et ton chiffre d’affaire.

Bref en évaluant tes actions.

4- Forme-toi !

Car oui, certaines choses ne se font pas en un claquement de doigt.

Et tu as besoin de te former pour apprendre certaines compétences et éviter de tourner en rond.

Tu peux essayer de trouver toute seule, cela va te prendre du temps et te faire perdre de l’argent.

Investir dans un accompagnement ou une formation te permettra de gagner en compétence et en maturité (et de l’argent aussi au passage, car investit en toi et dans ton entreprise).

Si tu es prête à aller creuser tous ces points, à élargir ta zone de confort et communiquer en étant alignée avec toi-même alors je serais ravie de t’y accompagner ! On se rejoint ICI.

business woman
Photo de Anna Shvets provenant de Pexels

En conclusion, vendre, c’est une paire de chaussures : pleins de modèles différents, mais toutes ne te conviennent pas et ne conviennent pas à ta communauté.

Si tu dois retenir une chose : c’est en créant un lien sincère avec ta communauté (et j’insiste sur sincère) et en leur apportant de la valeur qu’ils deviendront naturellement tes clients. Et parfois ça peut se faire très rapidement ! Il est là le secret ultime pour vendre facilement tes offres.

Pour ça, tu dois aussi te mettre sous les projecteurs et mettre tes services en avant. Comment veux-tu qu’ils deviennent tes clients s’ils ne savent pas ce que tu leur proposes.

Vendre ce n’est pas inné pour tout le monde, certains ont ça dans le sang, d’autres non.

C’est en osant et en faisant des petits (ou grands pas), que tu y arriveras !

Ps : Aucune paire de chaussures n’a été maltraité pour les besoins de l’article.

vendre ses produits en ligne
Photo de Git Stephen Gitau provenant de Pexels