Mouliner dans la semoule, pédaler dans la gadoue…

Tu as déjà eu cette impression très désagréable que tu bossais pour rien ?

Tu écris des contenus que personne ne lit.

Des publications que personne ne like.

C’est pénible et démotivant !

Pas vrai ?

Alors que se passe-t-il ?

Tu laisses tomber !

Oui, je sais, mon intro est un peu “bourrin” mais c’est, hélas, ce qui arrive très souvent.

Pourtant, il y a une chose à faire pour éviter cela, une chose très simple, qui ne prend pas des heures et des heures de travail.

Une chose très importante pour éviter de t’épuiser à créer des contenus que personne ne lira.

Laquelle ?

Analyser ses statistiques !

Quel rapport ?

Je t’explique ça dans cet article !

analyse statistiques

Pourquoi analyser tes statistiques ?

Tes stats vont tout simplement te dire les actions qui fonctionnent ou ne fonctionnent pas.

Imagine, tu crées une recette de gâteau aux citrons (perso, j’aime bien les gâteaux aux citrons).

Mais voilà 1er essai : le flop : pas assez gonflé, trop sec ou pas assez de citron.

Tu ne vas pas refaire la même, on est d’accord ?

Tu vas changer. Faire autre, rajouter ou enlever des ingrédients.

Pour tes contenus, c’est pareil.

Maintenant imagine à nouveau, ton merveilleux compagnon fait deux recettes différentes de gâteau aux citrons (car oui, des hommes qui cuisinent, il y en a et on n’en parle pas assez !)

Tes enfants et toi, vous préférez la seconde.

Il ne vous refera pas la première version, il gardera la recette qui a eu le plus de succès.

Alors comment sait-il que cette recette vous a plu ? Car vous lui avez dit !

Et bien voilà, tes statistiques servent à te parler des goûts de tes lecteurs/abonnés.

Donc voici dans cet article les 11 statistiques à analyser pour améliorer ta comm’ en très peu de temps.

Les statistiques trafics

Pour cela, tu auras besoin d’un compte Google Analytics et d’une adresse gmail.

Si tu n’as pas encore relié ton site, alors vas-y et suis simplement la procédure d’inscription.

1 – Le trafic de ton site.

Cela paraît bête, mais…

J’ai des clientes qui viennent à moi pour un audit et ont comme objectif d’augmenter leur trafic et leur visibilité, jusqu’à là tout va bien.

Quand je leur demande : quel est ton trafic actuel ? Elles ne savent pas.

Faire l’état des lieux de ton trafic actuel, c’est la base. Sinon tu n’auras aucune comparaison et tu ne pourras pas évaluer si tes actions sont efficaces et si elles ont besoin d’être réajustées.

Regarder tes stats de ton trafic, c’est regarder le nombre de visiteurs qui rentre dans ta “boutique” pour regarder tes différentes recettes de gâteaux ;-).

Attention à bien différencier : le nombres d’utilisateur et le nombre de pages vues (un visiteur peut regarder plusieurs pages et c’est bon signe)

Google Analytics => Audience => Vue d’ensemble

2 – Les sources de trafic

D’où viennent les lecteurs de ton site ?

Par où sont-ils arrivés ?

Un réseau social ?

Par un autre site ?

Le référencement naturel ?

Connaître ses sources de trafic, c’est comprendre la vie de ton site, savoir d’où viennent tes lecteurs et donc te permettre de mieux investir cette source-là.

Google Analytics => Acquisition => tout le trafic => canaux

À lire aussi : Pourquoi définir ton canal de communication digitale est important pour toi ?

Analyser ses statistiques

Les statistiques de ton audience

Connaître ton audience est primordial pour savoir à qui tu t’adresses, connaître ses habitudes, les interactions qu’ils ont avec ton contenu et les thèmes qui l’intéressent.

4- Les anciens visiteurs

Les gens reviennent-ils sur ton site ?

Si oui bravo, tu commences à créer un engagement, le bouche-à-oreille et les partages feront la suite.

Pour créer une communauté, tu dois fidéliser tes lecteurs/abonnés. Si ce n’est pas le cas, alors retravaille ton contenu.

5- Les nouveaux visiteurs

Attires-tu de nouvelles personnes ?

Pour trouver de nouveaux clients, il est important que tu augmentes ton influence.

Si tu as peu de nouveaux visiteurs, c’est que tu dois mettre en place de nouvelles actions.

Il est temps de sortir de ta zone de confort, avec bienveillance évidement.

Audience => Comportement => Visiteurs nouveaux/connus

6 – Les heures de présence sur les réseaux sociaux de ta communauté

Si tu publies, autant qu’elles soient vues, non ?

Quand est-ce que ta communauté est connectée pour voir ta publication ?

La plupart des réseaux sociaux te donnent cette information.

À lire aussi : Comment bien communiquer pour créer une communauté engagée ? – Interview d’expert avec Arnaud Riou

Statistiques de contenu

7 – Les stats de tes publications


Aujourd’hui, les réseaux te proposent de suivre les statistiques de tes publications.

Portée organique, c’est-à-dire la visibilité naturelle de ta publication, et l’interaction est importante.

Prenons un exemple.

Tu as comme objectif de ramener plus de trafic vers ton site.

Tu as donc créé plusieurs contenus ramenant vers ton site.

Le but est de regarder la portée et le taux de clic.

Un autre exemple :

tu souhaites augmenter ton interaction sur ta page Facebook, tu vas donc faire plusieurs publications et regarder l’engagement et l’interaction.

Crois-moi, tu vas avoir des surprises.

8 – Les stats de tes stories

Et oui, les stories aussi ont des stats ! #quileucru !

Il est aussi important que tu les suives.

Cela t’évitera de créer des stories qui ne servent à rien.

On te dit souvent fais des stories ! NON

Fais des stories utiles !

9 – Tes mots-clés

Quels sont les mots qu’un abonné ou client potentiel tape et qui va mèner à ton site et à ton contenu ?

Ça sera bien de savoir !

Tu pourras les reprendre et créer du contenu en lien avec ces mots.

Là ça se passe sur la console seach.

Goocle Analytics te propose aussi cela

10 – Tes contenus les plus vues

Les moteurs de recherche font le job pour toi.

Ils vont mettre en avant certains contenus, certains thèmes se basant sur le référencement certes, mais aussi sur l’interaction qu’il y a eu avec ton contenu.

Que ce soit sur ton blog, Pinterest, YouTube, tu peux savoir quels sont tes meilleurs contenus.

Le but : connaître les thèmes qui intéressent vraiment tes lecteurs/abonnés.

Google Analytics => comportement => contenu du site

11 – Le temps de lectures

Que ce soit pour tes vidéos ou pour ton site.

L’erreur très souvent faite est de s’arrêter aux nombres de vues de tes vidéos.

Damned !

Surtout pas !

Va voir le temps que tes lecteurs la regardent !

Il vaut mieux avoir moins de vues, mais un temps de lecture important, plutôt qu’un nombre de vues important et un temps de lecture faible !

Tu pourras également voir les contenus les plus regarder et faire un comparatif : y-a-t-il un thème en commun, la structure de la vidéo, ton débit, etc….

Sur les réseaux sociaux, chaque vidéo à ses propres statistiques.

Pour ton site, c’est au niveau du taux de rebond que ça se passe.

C’est le temps que passent les visiteurs sur ton site.

Plus ton taux de rebond est faible, mieux c’est. Si ton visiteur ne reste pas, tu as plusieurs possibilités : ton contenu n’est pas assez long, pas assez clair ou assez travaillé, la structure de ton site n’aide pas à la navigation ou ne fais pas cheminer ton lecteur. Change des choses, test d’autres contenus.

Google Analytics => audience => vue d’ensemble

Où les trouver ?

Pour Facebook, il suffit d’aller dans l’onglet statistiques sur ta page.

Puis dans publication, ou stories, tu y trouveras des indications intéressantes.

Pour Instagram,  sur ton profil => menu en haut à droite (les 3 petites barres) => Insight.

Facebook a mis en place une nouvelle plateforme : Suite Facebook business, qui te permet d’accéder plus facilement à tes stats entre autre. Pour y accéder c’est ici.

Pour Pinterest, dans l’onglet statistiques => aperçu.

Pour Twitter => plus => statistiques

Pour YouTube => ton profil => YouTube Studio => Analytics

analytics

Pour conclure, maîtriser tes stats, c’est maîtriser ta comm’ et évaluer les actions que tu mets en place.


Tu y gagneras en temps et en efficacité.


Tu ne moulineras plus dans la semoule, ou la gadoue ou toute autre substance de pataugeage.


Tu prendras vraiment ta comm’ en main, tu ne feras plus au pif ou au petit bonheur la chance.

Cale-toi un temps toutes les semaines pour tes publications, tous les mois pour ton trafic.


Par contre ne soit pas la tête collée dedans toute la journée.


Évaluer tes stats oui, te prendre la tête non !


Enjoy your comm’ !